S O L I M P

 


[Home]   [Liens Utiles]    [Exemple Type]     [Financement]    [Historique]    [Contact]     [Technique]


Technique :

Le solaire thermique c'est quoi exactement ?

C'est à cette question que nous allons répondre dans cette page.


1. L'énergie Solaire

Ce que l'on dénomme, l'énergie solaire, est en fait la somme des rayonnements électromagnétiques qu'envoie le soleil. Et plus particulièrement, la partie de ce rayonnement qui impacte la terre. Il est source de lumière, de chaleur,... de vie.

La puissance thermique qui est envoyée de cette manière par le soleil est constante et vaut 1370 W/m². On l'appelle la constante solaire (cfr Figure 1). Mais cette puissance n'est pas directement utilisable, car une partie seulement de ce rayonnement arrive directement à la surface de la terre. Une autre partie de ce rayonnement est soit absorbé par l'atmosphère soit diffusé. Ce qui fait qu'à la surface de la terre nous pouvons récolter une partie seulement de ce rayonnement direct et du rayonnement diffus ainsi que du rayonnement réfléchi (par le sol ou tout autre objet situé sur la terre).

 

Figure 1 : Le rayonnement solaire

Il est donc à priori compliqué de définir exactement la puissance solaire disponible en un point de la terre et donc l'énergie qui peut en final être récolté. Ce car cette puissance disponible varie en fonction du lieu (et notamment de la latitude puisque cela influence l'angle entre les rayons directs du soleil et le sol), de l'heure (variation de l'orientation du soleil et de son angle avec l'horizontale) et de la météo (rayonnement direct, diffus). Afin de déterminer le potentiel énergétique en un lieu de la terre le meilleure moyen est donc de le mesurer. A cette des mesures sont réalisés sur plusieurs saisons afin d'en retirer des mesures statistiques. Ces mesures donnent l'énergie disponible par m² de surface au sol ainsi que sa répartition au cours de l'année. Plusieurs sites Internet fournissent ce genre d'information gratuitement comme par exemple le site de la NASA : 

http://eosweb.larc.nasa.gov/sse/

Pour donner un exemple concret voici le résultat de ces mesures pour la région liégeoise (Latitude 50,5° Nord, longitude 5° Est) (cfr Figure 2). Le total annuel de l'énergie reçue à cet endroit est en moyenne de 1030 Kwh/m².an

Figure 2 : Energie solaire disponible

 

SUITE